Le Musée du Château de Montgobert

Le Musée du Bois

Le Musée du Bois présente un panorama éclectique et soigneusement mis en scène par les propriétaires du Château, en collaboration avec des commissaires d’expositions et des historiens invités. Les collections sont conservées et présentées depuis 1966 avec le soutien du Club de Retz, association Loi 1901 dont la mission est de favoriser le développement artistique, culturel, artisanal et touristique de la région de Villers-Cotterêts. 

Le second étage a été entièrement rénové et présente une dizaine de salles consacrées à la collection d’outils anciens exceptionnelle du château.

La collection permanente du Château de Montgobert offre, par ailleurs, au visiteur une immersion dans la vie locale du château à plusieurs époques de sa longue vie: la visite s’ouvre, au 1er étage, sur une salle dédiée à la Grande Guerre, la « Salle 14-18 », avec des illustrations ludiques qui rendent l’Histoire accessible à tous, y compris les plus jeunes d’entre nous.

Salle 14-18

En 2018, dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, le château a ouvert une toute nouvelle salle d’exposition: de l’après-guerre aux origines profondes du conflit, remontez le temps et découvrez les petites histoires de la Grande Guerre et les destins d’hommes et de femmes de l’Aisne au cœur du conflit.

Cette exposition permanente a été rendue possible, en partie grâce à la production photographique héritée de Louis-Joseph Suchet d’Albufera, grand-père des actuels propriétaires, qui a été le chauffeur du général Joffre entre 1914 et 1915 (5000 clichés, conservés à l’ECPAD). Ce dernier a été un témoin clé des aspects diplomatiques et protocolaires du conflit.  

Toutes les personnes impliquées dans ce projet sont de la région.

© Marie-Guillemine Benoist • WIKIMEDIA COMMONS

La chambre de Pauline Bonaparte

La visite continue sur la chambre de Pauline Bonaparte. Cette dernière bénéficie d’une vue panoramique sur le parc à l’anglaise du château.  

Vénerie en forêt de Retz

La visite se poursuit par une salle dédiée à la vénerie, activité extrêmement répandue dans le Valois, et plus particulièrement dans la forêt de Retz.